6 Nations

Sella : "De dignes représentants"

Si les Bleus ont connu un Tournoi difficile, les Bleuets, eux, l’ont savouré. Passés tout près d’un grand chelem, ils ont remporté cette édition 2009. De bon augure avant la Coupe du monde, qui se déroulera en juin. Le manager des Moins de 20 ans, Philippe Sella, fait le point.

 
"De dignes représentants" - Rugby - 6 Nations Midi Olympique
 

Quel bilan tirez-vous de ce Tournoi 2009 ?

Philippe SELLA : Il est évidemment positif puisque nous terminons premiers. Au plan comptable, nous terminons avec une défaite pour quatre victoires et un goal average de + 97, quand celui du deuxième, l'Irlande, est seulement de + 12. Nous avons fait un bon Tournoi mais je garde un regret : la défaite en l'Irlande lors du premier match (6-9). Nous avions passé une semaine très agréable, avions très bien travaillé et n'avons pas su reproduire cela sur le terrain. Mais cette contre-performance ne nous a pas démobilisés, au contraire. Nous étions très déçus mais ça nous a resserrés. C'était plus un accident qu'autre chose. J'ai bien aimé également la faculté d'adaptation dont ont fait preuve les joueurs. Nous avons eu quelques difficultés à entrer dans la partie lors des deuxième et troisième match et ils ont su le rectifier lors des deux dernières rencontres. J'ai vu des vrais sportifs de haut niveau, travailleurs, avec un très bon état d'esprit. Le groupe s'entend bien, il a été solidaire et a vécu sans pépins, que ce soit sur ou en dehors du terrain. Les joueurs ont été de dignes représentants du rugby français, c'est une grande satisfaction.

Qu'est-ce qui vous a le plus satisfait finalement ?

P.S. : Ce résultat est une conséquence du bon comportement des joueurs, de leur envie, de leur écoute, de la communication qu'ils ont établie entre eux et avec nous. C'est ce que je retiens surtout. Nous avons vécu un Tournoi sympa, avec beaucoup de bonheur. Même dans les moments difficiles, les joueurs ont fait preuve d'un état d'esprit irréprochable. Je vais citer deux exemples : le capitaine Alexandre Lapandry a parfaitement guidé ses camarades. Ce n'est pas un grand bavard mais il a su trouver les bons mots au bon moment et a été exemplaire dans le jeu et dans son état d'esprit. Même chose pour le deuxième ligne Michel De Marco. A l'image du groupe, il a été irréprochable, par son investissement et son bien-être dans l'équipe.

Cette équipe était moins attendue que celle de l'an dernier, qui comportait des stars telles Bastareaud, David ou Parra. Avez-vous été étonné de cette réussite ?

P.S. : C'est sûr qu'en novembre dernier je ne m'attendais pas à gagner le Tournoi des 6 Nations. Il y avait bien quelques joueurs émergents mais peu jouent avec les professionnels et notre groupe ne comprenait pas de titulaires indiscutables en Top 14. Certains jouent de plus en plus mais de là à les retrouver à un tel niveau… Franchement, j'ai été surpris. Encore une fois, c'est le résultat de l'investissement de chacun. Nous, nous sommes seulement des tremplins pour ces joueurs et certains iront très loin grâce à leurs clubs. En tout cas, ils retireront de ce Tournoi et de cette victoire un acquis supplémentaire qui va leur faire du bien.

Cette victoire est de très bon augure avant le Mondial, du 5 au 21 juin au Japon.

P.S. : Ce qui est pris n'est plus à prendre mais tout reste à faire. Le Tournoi a été une belle satisfaction mais la Coupe du monde sera une autre compétition. Elle se jouera dans deux mois, à l'autre bout du monde et nous ne voulons pas mettre de pression inutile sur les épaules des joueurs. Nous savons que cette équipe a du potentiel, je l'ai dit à son capitaine, mais ils ne devront pas se reposer sur le bon résultat du Tournoi. Il faudra une remise en question à chaque match, à chaque entraînement. Pour que cette équipe fasse encore mieux, il va falloir de l'exigence et une volonté permanente. Dans notre poule, nous aurons les Italiens que nous connaissons bien, les Sud-Africains que nous connaissons un peu et les Fidjiens que nous ne connaissons pas du tout. A nous de répondre et de nous adapter.

Le Tournoi a quand même amené une confiance non négligeable aux joueurs.

P.S. : Bien sûr. La victoire leur a permis de prendre conscience de leur valeur mais doit aussi leur donner envie d'aller plus loin. Ceci dit, il y aura le problème de ces trois points retenus au classement suite aux incidents du match entre la France et le pays de Galles, lors du dernier Mondial. C'est stupide. Les joueurs en question ont été sanctionnés, les Fédérations aussi alors je ne comprends pas pourquoi on sanctionnerait aussi des joueurs qui n'ont rien à voir avec ça. Si ça reste en l'état, tant pis, si ça change tant mieux. Nous, nous nous attacherons à être les meilleurs possible.

Le fait d'avoir réussi votre Tournoi, contrairement au XV de France, est-il une satisfaction ?

P.S. : Nous avons vécu cela dans la discrétion, contrairement à la « grande » équipe de France. Il y a toujours beaucoup de passion autour des Bleus et tant mieux, mais là où il y a de la passion, il n'y a pas toujours de la raison. Pour nous, la victoire est une énorme satisfaction et nous avons essayé de travailler en relation avec les autres staffs, pour s'apporter quelque chose mutuellement. D'ailleurs, je crois que ce n'est pas si grave pour l'équipe de France.

Mais cette victoire des jeunes est porteuse d'espoirs, non ?

P.S. : Bien sûr. Après, il s'agit juste d'une étape. Les joueurs ont les cartes en main maintenant. A eux de donner le meilleur d'eux-mêmes, de confirmer, de se montrer à l'écoute, d'être curieux et entreprenants pour connaître le bonheur suprême.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |