6 Nations

L'essentiel n'est pas assuré

Italie23 - 20Ecosse

Les Ecossais ont quasiment sauvé leur Tournoi des 6 Nations. Déboussolés après leur défaite face à la France en ouverture, les hommes de Franck Hadden ont su se retrouver pour battre l'Angleterre le week-end dernier.

 
 

Un succès 15 à 9 qui a cependant laissé des traces. L'ailier Rory Lamont et le talonneur Ross Ford sont forfaits pour le déplacement en Italie. Ils sont rescpectivement remplacés par Simon Danielli (première titularisation depuis trois ans) et par Fergus Thomson. Cette semaine, l'ailier Nikki Walker a dû lui aussi déclarer forfait. Hadden a donc dû revoir ses plans en positionnant Chris Paterson à l'aile et Dan Parks à l'ouverture. Une formule qui ne s'était pas révélée payante en début de compétition.

Malgré leur victoire face aux voisins anglais, les Ecossais ne veulent pas galvauder cette dernière rencontre du Tournoi pour éviter une peu glorieuse dernière place. Surtout, battus par les Italiens l'an passé dans leur antre de Murrayfield, ils veulent prendre une revanche et définir clairement une hiérarchie. "Chaque année, ils considèrent ce match comme celui qu'ils peuvent gagner. Nous devons changer ça", témoigne Nathan Hines. "Ce sera dur. Mais ce qui s'est passé l'an dernier, quand on leur a donné 21 points en six minutes (trois interceptions menant à autant d'essais, ndlr), ne se reproduira plus". La courte victoire (18-16) obtenue en Coupe du monde prouve effectivement que les Italiens n'ont plus peur de quinze du Chardon.

Eurosport
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |