Midi Olympique
 
6 Nations

Le XV du Tournoi

Le XV du Tournoi

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 19/03/2008 à 10:00
Notre rédaction a établi son XV du Tournoi dans lequel les Gallois, avec huit joueurs, se taillent logiquement la part du lion, euh du dragon ! Lionel Nallet et Vincent Clerc sont les seuls français représentés.
 

1 - ANDREW SHERIDAN (24 sélections, 29 ans, Angleterre)

Bourreau des Français en demi-finale du dernier Mondial, le pilier anglais aux dimensions surnaturelles n'a pas fait de pli une nouvelle fois de la première ligne Tricolore. Mais à vrai dire, ce ne sont pas les seuls à avoir pâti de son efficacité. Absent face aux Gallois (tiens, tiens, match perdu par les Anglais !), il a fait un retour fracassant face aux Bleus.

2 - LEONARDO GHIRALDINI (10 sélections, 24 ans, Italie)

Si Nick Mallet peut logiquement se plaindre d'un faible réservoir de joueurs de bon niveau italien, il sait que pour composer sa première ligne, il n'a pas trop à se creuser la tête. Avec Ghiraldini, il tient là un talonneur, bon lanceur et plutôt bon dans la couverture de terrain.

3 - MARTIN CASTROGIOVANNI (54 sélections, 27 ans, Italie)

S'il était Français celui-là… Avec Parisse et Ghiraldini, il est l'un des seuls Italiens à avoir une place dans ce XV du Tournoi. Face à lui, joueur combatif et très physique, ils sont nombreux à avoir baissé les yeux.

4- LIONEL NALLET (37 sélections, 32 ans, France)

Nouveau capitaine tricolore, le deuxième ligne castrais se disait lui-même très en-deçà au Millennium. Fatigué. Mais cela ne s'est pas vraiment vu. Adopté à l'unanimité par les siens, il a pris, par son abattage incroyable, une belle revanche sur 2007, année plutôt sombre pour lui.

5- ALUN-WYN JONES (21 sélections, 23 ans, pays de Galles)

Besogneux comme tout bon deuxième ligne de devoir, le Gallois a grandement participé à l'oeuvre collective des Diables rouges. Il valait mieux ne pas se trouver sur son chemin pendant ce Tournoi.

6- DENNIS LEAMY (31 sélections, 27 ans, Irlande)

C'est le seul représentant irlandais de notre XV du Tournoi. Malgré ses charges, ses plaquages, sa dépense, il n'a pas pu atténuer le naufrage irlandais pendant le Tournoi. A dû se sentir bien seul dans une équipe où les leaders n'ont plus autant de punch. Peut-être justement un futur leader du XV irlandais.

7- MARTYN WILLIAMS (82 sélections, 33 ans, pays de Galles)

Un de nos confrères l'a surnommé le MacCaw gallois. Redoutable dans les regroupements, royal dans les airs, impitoyable en défense et franchisseur à ses heures. Le bagage de ce joueur qui il faut le rappeler voulait prendre sa retraite internationale au lendemain de la déception provoquée par la Coupe du monde.

8- SERGIO PARISSE (52 sélections, 25 ans, Italie)

Nommé capitaine au début du Tournoi par Nick Mallett, le troisième ligne centre italien a été une véritable éclaircie dans le niveau trop moyen affiché par les Italiens. Véritable perforateur de défense, il a bien failli à lui seul faire gagner les siens contre la France.

9- MICKAEL PHILLIPS (33 sélections, 26 ans, pays de Galles)

Son physique atypique pour un demi de mêlée ne l'a pas empéché de pousser Dwayne Peel sur la touche. Eternel numéro 2, le 9 des Ospreys a profité du Tournoi 2008 pour s'imposer comme le nouveau numéro 1 gallois à ce poste.

10- JAMES HOOK (25 sélections, 23 ans, pays de Galles)

Créateur qui peut devenir génial, il a été préféré à Stephen Jones pour débuter le match décisif. Entre les déboires de Cipriani et de Wilkinson, mais aussi la petite forme de Skrela, et les prestations relativement timorées de Masi ou encore Trinh-Duc, Hook est apparu comme le meilleur ouvreur du Tournoi 2008.

11- SHANE WILLIAMS (65 sélections, 31 ans, pays de Galles)

Centre de gravité très bas, appuis tonitruants, celui qui sera à coup sûr élu joueur du Tournoi 2008 a mis le feu à Cardiff en inscrivant l'essai du break face aux Bleus. Auteur de 41 essais, il est le meilleur marqueur d'essai gallois de l'histoire.

12- GAVIN HENSON (28 sélections, 26 ans, pays de Galles)

Terrible fashion victime, ce premier centre a certes montré un visage différent de celui de 2005. Ses cheveux sont notamment plus longs... Surtout, Henson qui n'a jamais perdu un match du Tournoi en étant titulaire a renforcé son bagage technique.

13- TOM SHANKLIN (52 s"lections, 29 ans, pays de Galles)

Il a fait mal à la troisième ligne tricolore dans le Millennium de Cardiff chauffé à rouge pour le grand chelem. Incroyable défenseur, le centre gallois compose avec Henson une paire de centre invaincue dès qu'elle est associée.

14- VINCENT CLERC (33 sélections, 27 ans, France)

En dedans dans son duel avec le Gallois Shane Williams, l'ailier toulousain est bien en train de devenir la nouvelle star du rugby français. Maintenant qu'il a ajouté à sa vitesse de grosses qualités physiques et d'altruisme, ce gendre idéal est promis à de beaux lendemains.

15- LEE BYRNE (19 sélections, 28 ans, pays de Galles)

Doté d'un pied gauche remarquable, l'arrière gallois a réalisé un très gros Tournoi. Auteur de l'essai du retour du diable vauvert à Twickenham, il a été d'une constance incroyable dans ses prestations. Un joyau pour les futurs Lions britanniques.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×