6 Nations

L'Italie pour l'exploit ?


Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 07/02/2008 à 14:30
L'Italie pour l'exploit ?L'Italie, très dangereuse en Irlande, reçoit des Anglais en quête de rachat après leur défaite à domicile contre le pays de Galles. Pas d'ambitions démesurées pour les Transalpins toutefois.
 

Ce n'est pas un cadeau, c'est le moins qu'on puisse dire. Les Italiens auraient largement préféré que le XV de la Rose atomise le pays de Galles samedi dernier, comme il était parti pour le faire. Car ce seront des Anglais extrêmement revanchards qui se présenteront au Flaminio. Brian Ashton n'a-t-il pas prévenu que c'est "la vraie Angleterre" qui se présenterait à Rome, assurant que certains joueurs étaient "très en colère contre eux-mêmes" ?

Les Italiens feront avec. Ils n'ont pas le choix. Et de toute façon, Nick Mallett ne s'attarde pas sur l'adversaire, même si la Squadra n'a jamais réussi à le vaincre. "Bien sûr, nous avons observé l'Angleterre mais je me concentre, en premier, sur l'amélioration de notre performance". Car le Sud-Africain, malgré le bon résultat en Irlande (défaite 11-16), se montre très sévère à l'égard de ses troupes : "Il y a beaucoup de secteurs où nous devons nous améliorer et si nous n'y parvenons pas, n'importe quelle équipe assez bonne nous mettra 40 points. L'Irlande a manqué beaucoup d'occasions et n'a pas exploité nos faiblesses".

"Améliorer notre propre jeu"

Ce que les Anglais ne manqueront pas de faire, à coup sûr. "Une performance comme celle contre l'Irlande ne nous laisserait aucune chance", confirme le capitaine transalpin Sergio Parisse. Les Italiens savent donc ce qu'ils ont à faire. Ils ne nourrissent pas d'ambition démesurée toutefois : "Avant de parler trop vite de victoire possible, de première historique, notre premier et principal souci sera d'améliorer notre propre jeu", reprend le joueur du Stade français.

Pour cela, Mallett a réitéré sa confiance au groupe irlandais. Un seul changement a été fait, à l'aile où Ezio Galon remplace Pablo Canavosio, blessé. Sur le banc, Sgarbi prend la place laissée vacante par Galon, tandis que le pilier Nieto, absent à Dublin en raison du décès de son père, est de retour à la place de Cittadini. Le demi de mêlée Picone a été appelé pour suppléer le 2e ligne Reato.

Le XV de l'Italie.- Bortolussi ; Robertson, Canale, Mi. Bergamasco, Galon ; (o) A. Masi, (m) P. Travagli ; Ma. Bergamasco, Parisse (cap), Sole ; Del Fava, Dellape ; Castrogiovanni, Ghiraldini, Lo Cicero.

Remplaçants : Festuccia, Perugini, Nieto, Zanni, Picone, Marcato, Sgarbi.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×