6 Nations

Avants: Nallet surnage


Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 17/03/2008 à 20:30
Avants: Nallet surnageAprès les arrières, seconde partie de notre bilan joueurs par joueurs avec les avants du XV de France. Le deuxième ligne Lionel Nallet a été un capitaine exemplaire pendant le Tournoi des 6 Nations. Difficile d'en dire autant sur tous les autres membres d
 

. NICOLAS MAS
Poste: Pilier
Matchs: 5
Titularisations: 4
Minutes: 289
Points: -

C'est le pilier qui a le plus joué. Habitué au rôle de remplaçant, comme lors de la dernière Coupe du monde, le Catalan a cette fois fait son trou alors qu'il n'était pas convoqué pour l'Ecosse avant de pallier le forfait de Poux. En remplaçant Julien Brugnaut à la pause, il a stabilisé la mêlée et gagné ses galons de titulaire pour les quatre autres matchs. Malgré cela, on ne peut pas le dédouaner, au même titre que les autres, des problèmes que son secteur a connu.

. LIONEL FAURE
Poste: Pilier
Matchs: 3
Titularisations: 3
Minutes: 206
Points: -

Le pilier de Sale a débuté les trois premières rencontres du Tournoi (Ecosse, Irlande, Angleterre) où il n'a ni franchement déçu, ni convaincu. Ensuite Fabien Barcella a pris la suite à gauche avec plus de réussite. A 30 ans, Faure a pu enfin goûter au niveau international mais les retours à court de terme de Sylvain Marconnet et d'Olivier Milloud devraient lui barrer la route. On pourrait toutefois le revoir vu la pénurie au poste en France.

. JEAN-BAPTISTE POUX
Poste: Pilier
Matchs: 3
Titularisation: 0
Minutes: 62
Points: -

Forfait pour l'Ecosse, le Toulousain est revenu pour le troisième match face à l'Angleterre pour remplacer Julien Brugnaut. A chaque fois remplaçant, il n'a guère apporté de stabilité à l'équipe de France. Clairement derrière Sylvain Marconnet et Nicolas Mas s'il fallait établir une hiérarchie.

. JULIEN BRUGNAUT
Poste: Pilier
Matchs: 2
Titularisation: 1
Minutes: 95
Points: -

Sur la mêlée enfoncée contre l'Irlande et l'essai de pénalité qui a suivi, le Dacquois a stigmatisé à lui seul ou presque les problèmes tricolores dans ce secteur. Il en a d'ailleurs assumé la responsabilité. Il n'avait pas non plus réalisé une première période très bonne contre l'Ecosse. Jeté dans le bain du Tournoi comme les autres novices, il a pu mesurer le chemin qui le séparait du niveau international. Reste à savoir s'il le retrouvera bientôt...

. FABIEN BARCELLA
Poste: Pilier
Matchs: 2
Titularisations: 2
Minutes: 160
Points: -

Une belle satisfaction parmi les nouveaux. A 24 ans, le pilier auscitain a prouvé qu'il avait de l'avenir en équipe de France et qu'il faudra compter sur lui quand Sylvain Marconnet et Olivier Milloud auront pris leur retraite internationale. Les deux rencontres où il a joué (Italie et Galles) sont sans doute celles où la mêlée française a connu le moins de souci. Il doit encore s'aguerrir mais sa mobilité est un atout précieux.

. DIMITRI SZARZEWSKI
Poste: Talonneur
Matchs: 5
Titularisations: 4
Minutes: 242
Points: -

Ibanez à la retraite, le Parisien voit s'ouvrir un boulevard à son poste en sélection. Il n'a encore que 25 ans et, sauf blessure grave, il est sans doute là pour longtemps. Son profil dynamique s'inscrit bien dans le style de jeu prôné par le staff. Marc Lièvremont n'a eu de cesse de répéter que le talonneur parisien était, avec Nallet, "le fer de lance du pack". Malgré tout, il doit encore affiner son jeu.

. WILLIAM SERVAT
Poste: Talonneur
Matchs: 4
Titularisation: 1
Minutes: 149
Points: -

Le Toulousain n'a pas convaincu notamment en mêlée fermée. Derrière l'intouchable Dimitri Szarzewski, il n'est peut-être même plus une solution de remplacement. A 29 ans, il va aussi devoir subir la pression des jeunes comme Benjamin Kayser (Leicester) que l'on devrait voir en Australie, et le Perpignanais Guilhem Guirado.

. GUILHEM GUIRADO
Poste: Talonneur
Match: 1
Titularisation: 0
Minutes: 17
Points: -

Le Catalan n'a eu que 17 minutes de jeu face à l'Italie. Pas vraiment le temps de le juger mais simplement l'occasion de lui montrer ce qu'est le niveau international. A 21 ans, il a tout l'avenir devant lui et s'il réédite ses belles performances avec l'Usap régulièrement, on le reverra très vite.

. LIONEL NALLET
Poste: Deuxième ligne
Matchs: 5
Titularisations:5
Minutes: 400
Points: 5 (1 essai)

Le nouveau capitaine du XV de France a réalisé son Grand Chelem à lui. C'est le seul parmi les 34 joueurs à avoir joué l'intégralité des cinq rencontres (400 minutes). C'est dire si le staff compte sur lui. Le Castrais a su se rendre indispensable et ses qualités de meneur d'hommes ont été louées par les autres joueurs. Il y est même allé de son petit essai en Ecosse. Bref, un Tournoi réussi et une belle revanche après avoir ciré le banc pendant la Coupe du monde.

. ARNAUD MÉLA
Poste: Deuxième ligne
Matchs: 4
Titularisation: 1
Minutes: 87
Points: -

L'Albigeois était la vraie grosse surprise lorsque la première liste a été dévoilée. Agé de 28 ans, il a participé à quatre rencontres, dont une comme titulaire face à l'Irlande. S'il a bien tenu le coup, se mettant parfois trop vite dans le rouge en raison du rythme, il n'a pas éclaté non plus en pleine lumière. Il n'a été rappelé dans le groupe pour l'Italie qu'en raison du forfait de Pascal Papé.

. JÉRÔME THION
Poste: Deuxième ligne
Matchs: 3
Titularisations: 2
Minutes: 165
Points: -

Visiblement, le deuxième ligne du BO ne rentrait pas dans les plans du staff au début du Tournoi. Appelé pour remplacer Romain Millo-Chluski, forfait avant l'Angleterre, Thion a fait parler son expérience pour débuter face à l'Italie et au pays de Galles. Il a fait le métier mais apparait clairement comme la troisième solution à son poste, derrière Nallet et Papé.

. LOÏC JACQUET
Poste: Deuxième ligne
Matchs: 2
Titularisation: 1
Minutes: 90
Points: -

Titulaire devant l'Ecosse, remplaçant face à l'Irlande, le Clermontois n'a pas vraiment eu beaucoup de temps pour s'exprimer sur le terrain. A 23 ans à peine, le capitaine de l'équipe de France des moins de 21 ans championne du monde (2006) a un potentiel énorme et tout l'avenir devant lui. Il n'a pas le même profil que Jérôme Thion mais semble posséder une longueur d'avance sur lui pour suppléer, dans les mois et les années à venir, le tandem Nallet-Papé.

. PASCAL PAPÉ
Poste: Deuxième ligne
Match: 1
Titularisation: 1
Minutes: 60
Points: -

Absent contre l'Ecosse et l'Irlande, le Parisien a fait son retour à l'occasion du match contre l'Angleterre. Pendant une heure, il a pu évoluer avec son ancien compère de Castres, Lionel Nallet. C'est d'ailleurs après sa sortie que la Rose a pris ses aises pour gagner. Malheureusement, Papé s'est blessé en championnat et n'est plus revenu. Mais il garde, dans la tête des sélectionneurs, une longueur d'avance sur Thion et Jacquet en raison de sa complicité avec le capitaine.

. FULGENCE OUEDRAOGO
Poste: Troisième ligne
Matchs: 5
Titularisations: 4
Minutes: 288
Points: -

Arrivé avec une seule cape au compteur avant le Tournoi - récoltée lors de la dernière tournée en Nouvelle-Zélande - le Montpelliérain est reparti avec cinq sélections de plus. Il fait partie des huit joueurs qui ont participé à toutes les rencontres car le staff estime qu'il est le parfait liant entre les avants et les arrières. C'est un très bon coureur mais son manque de densité physique l'empêche de franchir régulièrement le rideau défensif. Joueur d'avenir malgré tout.

. JULIEN BONNAIRE
Poste: Troisième ligne
Matchs: 5
Titularisations: 3
Minutes: 297
Points: -

Comment dire... le clermontois est presque indispensable en touche de par ses qualités aériennes. On l'a vu lors de la rencontre face à l'Italie où son entrée à la pause a offert des munitions aux Bleus. Bon plaqueur également, sa polyvalence sur la troisième ligne est un atout indéniable. C'est pour cette raison qu'il a participé comme titulaire aux trois rencontres les plus importantes: l'Irlande, l'Angleterre et le pays de Galles. Une valeur sûre.

. THIERRY DUSAUTOIR
Poste: Troisième ligne
Matchs: 4
Titularisations: 4
Minutes: 320
Points: -

C'est avec Lionel Nallet, l'autre patron des avants tricolores. Il n'a manqué que la rencontre face à l'Italie en raison du turn-over voulu par le staff. Il a débuté et terminé les quatre autres rencontres où il a une nouvelle fois fait valoir ses qualités de défenseur. Il termine bien souvent comme meilleur plaqueur des Bleus d'ailleurs. Un léger bémol toutefois: la sensation qu'il n'a pas non plus évolué au maximum de ses possibilités. A cause du manque de cohésion?

. LOUIS PICAMOLES
Poste: Troisième ligne
Matchs: 3
Titularisations: 2
Minutes: 173
Points: -

Arrivé dans la vague montpelliéraine, le troisième ligne a joué un bout de match devant l'Irlande, la quasi totalité contre l'Angleterre et l'intégralité contre l'Italie. C'est lors des deux premières rencontres qu'il a prouvé que sa place n'était pas usurpée dans ce groupe, notamment face au XV de la Rose. En revanche, Picamoles n'a pas été à son avantage contre les Transalpins et son vis-à-vis, Sergio Parisse. Il doit gagner en consistance.

. ELVIS VERMEULEN
Poste: Troisième ligne
Matchs: 2
Titularisation: 1
Minutes: 72
Points: -

Décidemment, le Clermontois va se dire qu'il ne pourra jamais briller en équipe de France. Titulaire pour l'Ecosse, Vermeulen s'est blessé et n'a pu offrir aux sélectionneurs l'occasion de montrer son talent, sur la durée, avec le maillot bleu. Absent pour l'Irlande, l'Angleterre et l'Italie, il est revenu pour jouer la finale à Cardiff où finalement, Ouedraogo et Bonnaire lui ont été préférés pour débuter. Difficile de le juger.

. IBRAHIM DIARRA
Poste: Troisième ligne
Match: 1
Titularisation: 1
Minutes: 50
Points: -

En alignant les bonnes performances avec Montauban, Ibrahim Diarra a capté l'attention des sélectionneurs. Le joueur a fait le show à Marcoussis avant la rencontre mais on ne peut pas dire qu'il l'ait vraiment fait contre l'Italie, lorsqu'il a été titularisé. C'est lors de cette rencontre que la touche française a le plus souffert.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×