Charles MALET - narbonne lyon - 7 octobre 2012 - Icon Sport
 
- Narbonne

21e journée Pro D2, Bourg-en-Bresse-Narbonne - Une étape de plus sur le chemin

Une étape de plus sur le chemin

Par Fabien Pomiès
Dernière mise à jour Le 20/02/2014 à 18:00 -
Par Fabien Pomiès - Le 20/02/2014 à 18:00
Depuis début 2014 Narbonne tient une cadence infernale. Victoire requise contre Bourg-en-Bresse pour ne pas anéantir les chances de qualification en demies.
 

Ça c’est fait ! Le tableau de chasse affiche complet en ce début d’année 2014. Trois des quatre premiers de Pro D2, Lyon, Pau et Agen sont tombés au Parc des Sports et de l’Amitié en un mois, ça classe une équipe… A ces victoires à domicile, il faut rajouter le succès obtenu à Aurillac et le point de bonus défensif ramené de Mont-de-Marsan soit un total de 17 points en cinq matchs. Sur cette période, Agen en a inscrit 13 et Pau 9. Seuls Lyon avec 18 points et Tarbes avec 20 points ont fait mieux. Le Racing maintient donc une cadence très élevée et pour rester tout là-haut, il faut absolument garder le rythme. C’est précisément là, sur les journées qui arrivent, qu’on va savoir si oui ou non Narbonne peut décrocher son carton d’invitation pour les phases finales.

Le premier moment de vérité, c’est dimanche à Bourg-en-Bresse. Un choc des extrêmes entre un prétendant au top 5 et un candidat menacé de relégation. Par essence, un match qui ne sera pas donné mais que les Narbonnais seraient bien inspirés de remporter pour rester dans la course ; en effet Pau, Lyon et  Agen se sont imposés en Bresse, par conséquent il faut faire aussi bien. « Mais on sait que le contexte sera difficile prévient Charles Malet, troisième ligne centre du Racing. Bourg doit gagner pour se maintenir et on sait très bien qu’ils vont nous proposer du combat. L’objectif pour nous c’est d’essayer d’imposer notre style pour ne pas tomber dans le piège. » D’autant que les Narbonnais ont aussi rendez-vous avec eux-mêmes : « Face à Mont-de-Marsan nous nous étions fixés des objectifs que nous n’avons pas atteints explique Charles Malet. Nous voulons donc relever le défi face à Bourg. »

"Un faux pas et c’est la dégringolade"

Sur les dix matchs qui restent à disputer, Narbonne est donc lancé dans une course aux points : « C’est vrai que les bons résultats actuels donnent une certaine forme de pression admet le troisième ligne centre du Racing, mais c’est une meilleure pression que celle de la relégation ! C’est vrai qu’il y a un peu d’excitation dans le groupe et que tout le monde a envie de se battre pour maintenir notre position mais nous savons tous qu’un faux pas peut entraîner une dégringolade. » Et lorsque le Racing lorgne dans son rétroviseur, il y voit Tarbes et Colomiers prêts à bondir sur cette cinquième place qu’il faudra défendre jusqu’au bout.    

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×