• Header Villepreux
 
“Les Harlequins, un modèle d’adaptativité”
24/10/2013 - 19:11

“Les Harlequins, un modèle d’adaptativité”

Un des intérêts de la Coupe d’Europe, c’est de faire baisser la tension sur les enjeux de résultats que le Top 14 impose. Ceci ne revient certainement pas à dire qu’il n’y a pas de pression, mais elle se module différemment, ce qui entraîne une influence à la fois sur le jeu, sur l’environnement et sur l’appréciation des résultats. Les stratégies de préparation à ces matchs sont certainement plus participatives, moins directives, moins dramatisées. Soit une gestion qui génère certainement moins d’appréhension, ce qui facilite l’émergence positive des possibilités du collectif et de chacun, ce qui permet aussi de se projeter avec confiance dans la compétition en y faisant preuve de plus d’initiatives.

Les joueurs vivent certainement dans cette compétition d’autres sensations. Et individuellement, on est prêt à sacrifier un peu de son "ego" pour s’adapter à un jeu plus irrationnel, quelque fois plus insensé sans qu’il soit pour autant totalement délirant..

Ce discours ne tient peut être pas, ou moins, pour tous les clubs français toujours un peu frileux pour se lancer dans l’aventure du jeu. Mais il est parfaitement visible pour les Anglais et les Celtes (à l’exception de l’Ulster qui a choisi le jeu au pied comme facteur clé pour déstabiliser Montpellier) toujours disponibles pour oser entreprendre en accordant la priorité au jeu à la main. Certes, ils le font souvent sur des bases plutôt programmées, ce qui les rassure et ne les pousse pas à rechercher d’autres alternatives plus réductrices.

On parle souvent pour une équipe ou de certains joueurs de "capacité d’adaptation". Elle était une force des joueurs français, mais la programmation intensive du jeu qui s’est installé dans notre rugby ne permet pas ou moins, même pour ceux qui ont ces qualités, de les exprimer totalement. Le jeu programmé, on le sait, tend à diriger l’action des joueurs. Il est alors espéré, compte tenu de la précision de l’exécution réalisée dans la continuité des entraînements, que tout se passera comme prévu. On perçoit bien dans le développement d’actions précises que le sens qui est donné au jeu répond à la mise en œuvre de l’organisation prévue et moins à l’exploitation de la situation momentanée dans le cadre du rapport de force attaque – défense du moment.

Pourtant , j’ai été très agréablement surpris par le rugby réalisé par les Harlequins londoniens. A l’inverse d’avoir un plan tactique précis et organisé, ils nous ont gratifié, face à Clermont, d’une production pleine d’envie dans laquelle l’activité adaptative de tout le collectif a été sollicité de manière optimale. Ce jeu leur a permis de revenir dans le match après un début de première mi-temps tout à l’avantage des Clermontois.

Cette conception est logiquement basée sur les initiatives individuelles prises en fonction du contexte momentané. Il demande collectivement de savoir comprendre, gérer la situation et son évolution ans la mouvance tout autant du rapport de force attaque-défense global que dans celui plus partiel et forcement très significatif qui se développe autour du ballon dans la cellule d’action correspondante. Ceci implique pour tous les joueurs quels que soient leurs postes et la forme de jeu, de s’engager consciemment pour endosser un rôle momentanée que la situation impose, ce qui demande d’autres compétences que celles du poste.

Avec des moyens inférieurs aux Clermontois et des joueurs moins talentueux, ils surent, surtout en fin de première mi-temps et en deuxième, non seulement mieux faire face, mais traverser la défense jaune. Ce jeu justement déstructuré, a fait la force de cette équipe et n’a nullement été une faiblesse, ce que les trois premiers essais clermontois auraient pu laisser penser.

 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |